Prochain évènement : Portes Ouvertes – Samedi 15 juin | Amiens

SST : pourquoi se former aux premiers secours ?

12/05/2023

Membre du personnel volontaire ou désigné, le Sauveteur Secouriste du Travail (SST) porte les premiers secours en cas d’accident ou de malaise. Il est aussi acteur de la prévention des risques professionnels. Des missions importantes qui nécessitent d’être régulièrement formé, de sorte à maintenir ses compétences et, le cas échéant, les actualiser.

 

Se former aux premiers secours pour répondre à une obligation réglementaire

D’après l’article L4121-1 du Code du Travail, l’employeur est tenu de prendre “ les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ”. Pour cela, du matériel de premiers secours (trousse médicale, affichage réglementaire…) doit être mis à la disposition des salariés au sein des locaux.

Selon les entreprises (effectif et activité), la formation SST s’avère obligatoire pour un membre du personnel. En effet, l’article R4224-15 du Code du Travail précise que cette obligation concerne :

  • “ Chaque chantier où sont accomplis des travaux dangereux ” ;
  • “ Chaque atelier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux ”.

Toutefois, il est fortement conseillé aux entreprises, tous secteurs confondus, de former son personnel aux premiers secours. Cela a pour but de réduire les risques d’accidents du travail et d’appliquer les premiers gestes, avant l’arrivée des secours professionnels.

 

Se former aux premiers secours pour réduire les risques d’accidents du travail

D’après l’Assurance Maladie, les risques professionnels (accidents du travail et maladies professionnelles) représentent 50 millions de journées de travail perdues. Une perte d’argent considérable pour les entreprises concernées, qui se voient confrontées à d’autres problématiques. Désorganisation, baisse de productivité, recherche d’un nouveau collaborateur en remplacement… Des conséquences malheureuses, qui peuvent pourtant être épargnées grâce à la prévention des risques. Ces derniers sont d’ailleurs renseignés dans le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP), obligatoire dès un salarié.

Les mauvaises chutes, ou encore les malaises, sont des risques pouvant survenir à n’importe quel moment de la vie de l’entreprise. Le sauveteur secouriste du travail peut être amené à contribuer à la réduction de ces risques, en proposant de nouvelles ressources. Formé aux gestes d’urgence, il peut agir rapidement et, dans certains cas, sauver des vies. La formation SST est donc primordiale : elle permet de gagner confiance en soi et d’appréhender les situations avec calme, sans paniquer.

 

Se former aux premiers secours pour agir, même en dehors du travail

Le sauveteur secouriste du travail tient un rôle prépondérant au sein de l’entreprise qui l’emploie. Néanmoins, les connaissances et les compétences acquises durant sa formation SST lui permettent d’intervenir aussi bien dans sa vie professionnelle que personnelle.

Peu importe la victime (collègue de travail, parent, ami, enfant…), le SST sera capable de la protéger et de limiter les dégâts causés par l’accident – ou incident – avant de prévenir les secours. Les gestes qui sauvent sont aujourd’hui la priorité de nombreux Français : formez-vous aux côtés d’Interfor !

Formation SST : les offres d’Interfor

Expert de la formation professionnelle, Interfor est habilité à dispenser ses formations SST par la CARSAT Hauts-de-France. Celles-ci ne sont pas éligibles au CPF.

  1. Sauveteur Secouriste du Travail – Formation initiale

Cette formation est ouverte aux particuliers, aux demandeurs d’emploi, aux salariés de l’industrie et du tertiaire, et aux personnes en reconversion professionnelle (CSP, CIF). Son programme d’enseignement se décline en 8 grands axes, définis par l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) :

  • Alerter et protéger les populations
  • Le Sauveteur Secouriste du Travail
  • Rechercher des risques persistants
  • Supprimer le risque
  • Examiner la victime
  • Alerter les secours spécialisés
  • Secourir la victime
  • Mettre en place la défibrillation cardiaque externe.

À l’issue de la formation, un certificat SST est remis au candidat, pour deux ans de validité.

Pour consulter la fiche de formation et découvrir les prochaines sessions : Sauveteur Secouriste du Travail – Formation initiale

 

  1. Sauveteur Secouriste du Travail – Maintien et Actualisation des Compétences

Cette formation s’adresse aux titulaires d’un certificat SST, qu’il soit encore valide ou non. Le programme, défini également par l’INRS, s’articule autour de 6 grands axes d’enseignement :

  • La mise en situation
  • Le rappel des gestes d’urgence
  • L’évolution du référentiel SST
  • L’alerte et la protection des populations
  • Le retour d’expérience des participants
  • L’évolution des risques spécifiques de l’entreprise.

En fin de formation, le candidat reçoit un certificat SST, à nouveau valable deux ans.

Pour consulter la fiche de formation et découvrir les prochaines sessions : Sauveteur Secouriste du Travail – Maintien et Actualisation des Compétences (MAC)

 

 

Pour aller plus loin :

Partager

Nos articles les plus populaires

Accès rapide
Abonnez-vous à la newsletter

Interfor, spécialiste de l’alternance à Amiens vous propose sa nouvelle formation dans un secteur d’activité dynamique et recherché : le

Je verse ma taxe à Interfor La campagne de collecte de la taxe d’apprentissage pour l’année 2024 a été lancée

27/05/2024

Depuis le 2 mai 2024, une participation obligatoire de 100€ pour le financement des formations éligibles au CPF a été

Portes Ouvertes Mercredi 15 mai | Amiens