Prochain évènement : Portes Ouvertes – Samedi 7 septembre - 9h30 à 12h30 | Amiens

Les formations les plus porteuses pour les demandeurs d’emploi

10/05/2021

La formation professionnelle constitue aujourd’hui un véritable tremplin pour toute évolution de carrière. Dans le cadre d’une reconversion, d’une création – reprise d’entreprise, ou d’une découverte de métier, elle s’impose comme symbole de réussite.

Mais quelles sont les formations les plus porteuses pour les demandeurs d’emploi et comment y accéder ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

Demandeurs d’emploi : quel type de formation choisir ?

Les demandeurs d’emploi sont parfois confrontés à des difficultés pour trouver un poste. La raison est souvent liée à leurs compétences, mal adaptées au marché du travail. Il convient alors de suivre une formation professionnelle, pour une remise à niveau.

Les critères de formation sont nombreux et permettent au candidat d’affiner ses choix : formation courte ou longue, en présentiel ou à distance, à temps complet ou partiel… Ils ne sont pas à négliger car ils permettent d’opter pour une formation en totale adéquation avec ses aspirations.

Pour choisir une formation, il est important de faire le point sur ses besoins et le temps à accorder à celle-ci. Sans oublier l’objectif, et donc la finalité à atteindre. C’est pour cela que différents types de formation sont proposés, s’appuyant sur la situation du demandeur d’emploi. En voici les principaux.

  • Les formations qualifiantes :

Elles permettent de mettre à jour ses compétences, face à l’évolution des outils et des technologies. Ces formations rendent les demandeurs d’emploi opérationnels rapidement car elles se tiennent en moyenne sur quelques jours, voire quelques mois. A l’issue de celles-ci, les candidats reçoivent une attestation ou un certificat d’aptitude.

  • Les formations certifiantes :

Elles donnent accès à l’obtention d’un certificat de qualification professionnelle (CQP). Ces formations durent généralement de quelques heures à quelques mois, et sont reconnues par l’État. Elles sont éligibles au Pôle Emploi et au CPF (Compte Personnel de Formation).

  • Les formations diplômantes :

Elles sont dispensées par des établissements privés ou publics, ou par des centres de formation spécialisés. Elles peuvent être courtes (quelques mois) ou longues (plusieurs années) : cela dépend du niveau initial du candidat. En enseignement supérieur, les diplômes délivrés en fin de formation sont des  BTS, DUT, licences, ou encore masters. Sinon, il est question de certificats de qualification professionnelle (CQP) et de titres à finalité professionnelle (TFP).

Les dispositifs de formation à destination des demandeurs d’emploi

Tout projet de formation est rendu possible grâce à divers dispositifs, à destination des demandeurs d’emploi.

  • Le Compte Personnel de Formation :

Le CPF regroupe les droits acquis tout au long de la vie professionnelle. A cet effet, le demandeur d’emploi peut mobiliser ses droits en euros, pour accéder à la formation de son choix. Grâce à l’outil Mon Compte Formation, la personne est libre de réaliser cette action en autonomie. En cas de droits insuffisants, un abondement Pôle Emploi est possible depuis le mois de juillet 2020.

La formation doit être éligible au CPF, et enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) ou au RS (Répertoire Spécifique). Dans certains cas, elle mène à un bilan de compétences, une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), ou un accompagnement à la création – reprise de société.

  • La Préparation Opérationnelle à l’Emploi :

Certains demandeurs d’emploi sont amenés à trouver un poste, pour lequel ils n’ont pas toutes les compétences requises. Il est alors nécessaire de suivre une formation pour pallier ce manque. C’est ici que la POE trouve toute son importance : c’est un dispositif d’aide préalable à l’embauche.

La Préparation Opérationnelle à l’Emploi est montée en commun accord par Pôle Emploi et l’entreprise. Elle comprend des obligations, dont une durée maximale de 400 heures, à temps plein ou partiel, avec période d’immersion en entreprise. Le candidat devient stagiaire de la formation professionnelle et bénéficie d’aides financières. En fin de formation, le demandeur d’emploi pourra accéder au poste à pourvoir sous la forme d’un contrat long. Il est question d’un CDI, d’un CDD, d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage de 12 mois minimum.

  • L’Action de Formation Préalable au Recrutement :

L’AFPR est sensiblement identique à la POE : la durée maximale de formation atteint 400 heures et les objectifs sont les mêmes. Néanmoins, la différence se situe au niveau des contrats mis en place. L’ AFPR concerne des contrats de professionnalisation et CDD de 6 à 12 mois, et des contrats de travail temporaire d’au moins 6 mois.

  • L’Action de Formation Conventionnée :

L’AFC est conventionnée par Pôle Emploi. Elle a pour objectif d’atteindre rapidement un retour à l’emploi. De durée variable selon les formations, ce dispositif répond aux besoins de recrutement. Elle s’adresse davantage aux demandeurs d’emploi ayant un niveau de qualification peu élevé ou étant en reconversion.

  • Le contrat de professionnalisation :

Ce type de contrat est à destination de tout demandeur d’emploi de 26 ans et plus. Son but est de former le candidat à un poste précis, selon les méthodes de travail adoptées par l’entreprise d’accueil.

La durée d’un contrat de professionnalisation varie, qu’il soit conclu en CDD ou en CDI. En contrat à durée déterminée, la période s’étend de 6 à 12 mois, voire 36 mois sous certaines conditions.  Dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée, celle-ci va de 12 à 24 mois. 

  • La Validation des Acquis par l’Expérience :

La VAE nécessite d’avoir cumulé au moins un an d’expérience professionnelle, salariée ou non. Les activités de bénévolat ou de volontariat peuvent elles aussi être prises en considération. Ce dispositif permet d’obtenir une certification professionnelle, inscrite au RNCP. Elle se base sur la validation de l’expérience acquise en milieu professionnel.

Le conseiller Pôle Emploi reste un interlocuteur privilégié pour tout demandeur d’emploi ayant un projet de formation. Si c’est votre cas, alors n’hésitez pas à vous rapprocher de lui !

Partager

Nos articles les plus populaires

Accès rapide
Abonnez-vous à la newsletter

Interfor, spécialiste de l’alternance à Amiens vous propose sa nouvelle formation dans un secteur d’activité dynamique et recherché : le

Je verse ma taxe à Interfor La campagne de collecte de la taxe d’apprentissage pour l’année 2024 a été lancée

27/05/2024

Depuis le 2 mai 2024, une participation obligatoire de 100€ pour le financement des formations éligibles au CPF a été

Portes Ouvertes Mercredi 15 mai | Amiens