Prochain évènement : Portes Ouvertes – Samedi 15 juin | Amiens

L’insertion professionnelle des apprentis en constante évolution

Depuis le lancement du plan “1 jeune, 1 solution” en 2020, l’alternance rencontre un succès fulgurant. En cause : les aides exceptionnelles au recrutement des apprentis, mises en place par le Gouvernement. Grâce à ce soutien financier, près de 837.000 nouveaux contrats d’apprentissage ont été signés en 2022, contre 718.000 en 2021. Une hausse de 14 %, qui concerne tous les niveaux de diplôme. Mais peut-on affirmer que l’alternance tient une place importante dans l’insertion professionnelle des apprentis ? Interfor fait le point.

 

Les diplômes et filières les plus touchés par l’insertion professionnelle des apprentis

La Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) s’est intéressée à l’insertion professionnelle des apprentis de niveau CAP à BTS. D’après l’une de leurs dernières études, publiée en mars 2023, le constat est clair. 70 % d’entre eux trouvent un emploi salarié durant l’année suivant la fin de leurs études en 2021. Une situation en hausse chaque année, particulièrement pour les diplômés d’un CAP (+3 points) ou d’un bac professionnel (+2 points). Côté BP et BTS, l’évolution reste stable.

En moyenne, 2 jeunes sur 3 trouvent un poste dans les 6 mois post-formation. Grâce à ces données, il apparaît clair que l’apprentissage est un tremplin professionnel pour les jeunes. Parmi les filières les plus porteuses (recensées en 2022), on peut alors citer :

  • l’énergie, la chimie et la métallurgie (taux d’insertion de 73 % après 6 mois)
  • le transport, la manutention et le magasinage (72 %)
  • la mécanique et les structures métalliques (71 %)
  • le génie civil, la construction et le bois (68 %)
  • l’électricité et l’électronique (67 %)
  • les technologies industrielles (66 %)
  • l’agriculture (64 %)
  • les finances et la comptabilité (63 %)
  • les services aux personnes, dans les secteurs de la santé et du social (61 %)
  • la coiffure et l’esthétique (61 %).

Pour découvrir les données complètes, n’hésitez pas à consulter le document officiel du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion : Les chiffres de l’apprentissage en 2022.

 

Les avantages de l’alternance pour trouver un emploi

L’alternance est une voie de formation idéale pour monter en compétences dans le métier de son choix, au plus proche des attentes des entreprises. Alliant théorie et pratique, elle rend opérationnel rapidement, et ce grâce à une expérience concrète et professionnalisante.

Dans ce sens, l’alternance facilite considérablement l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Leurs compétences acquises sont plus aiguisées et leur vision du monde du travail est plus réaliste que celle d’un étudiant en formation initiale. Des points très positifs pour les recruteurs, plus enclins à se tourner vers un candidat ayant déjà une expérience avérée en entreprise.

Dans certains cas, les entreprises d’accueil peuvent être amenées à embaucher leur(s) alternant(s) en CDI. Mais dans tous les cas, l’alternance reste un excellent moyen de développer son réseau professionnel et de créer des contacts pouvant être utiles dans un avenir proche.

 

Le point sur l’aide à l’embauche d’alternants de moins de 30 ans

Une nouvelle aide à l’embauche est mise en place pour tous les contrats d’apprentissage signés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023. D’un montant de 6.000 euros, elle concerne uniquement la première année d’exécution du contrat. Le diplôme préparé doit être inférieur ou égal à un niveau 7 (Bac +5).

Pour les entreprises d’au moins 250 salariés, deux conditions supplémentaires doivent être remplies pour bénéficier de cette aide à l’embauche d’un alternant :

  • avoir au moins 3 % d’alternants au sein de l’effectif salarié, avec une hausse de 10 % du nombre d’alternants entre le 31 décembre 2023 et le 31 décembre 2024 ;
  • avoir signé au moins 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle au 31 décembre 2024 (par exemple, contrat d’apprentissage ou de professionnalisation).

En janvier 2023, le Ministère du Travail a annoncé que cette aide sera prolongée jusqu’en 2027. L’objectif : atteindre un million d’apprentis par an d’ici là.

 

Pour aller plus loin :

Partager

Nos articles les plus populaires

Accès rapide
Abonnez-vous à la newsletter

Interfor, spécialiste de l’alternance à Amiens vous propose sa nouvelle formation dans un secteur d’activité dynamique et recherché : le

Je verse ma taxe à Interfor La campagne de collecte de la taxe d’apprentissage pour l’année 2024 a été lancée

27/05/2024

Depuis le 2 mai 2024, une participation obligatoire de 100€ pour le financement des formations éligibles au CPF a été

Portes Ouvertes Mercredi 15 mai | Amiens