Prochain évènement : Portes Ouvertes – Samedi 15 juin | Amiens

Les dispositifs de formation en 2019

15/05/2019

La réforme professionnelle suit son cours et l’année 2019 est une année de transition pour le domaine de la formation professionnelle. Pour vous aider à y voir plus clair et simplifier la continuité de service pendant cette année de transition, Interfor fait le point avec vous sur les dispositifs de formation à votre disposition pour mener à bien un projet de formation courte en 2019 :

Première option : Un projet de formation personnel

Vous êtes salarié, demandeur d’emploi ou étudiant, et vous souhaitez porter votre propre projet de formation professionnelle ? Cela est tout à fait envisageable.

Deux dispositifs de formation sont à votre disposition dans ce cas de figure pour l’année 2019 :

CPF hors temps de travail

Pour cela, vous avez à votre disposition le CPF (Compte Personnel de Formation) que vous crééz et que vous administrez à partir du site du gouvernement : www.moncompteactivite.gouv.fr . Ce compte est mis à jour chaque année, sur lequel des euros sont crédités pour vous permettre de mener des actions de formations à votre initiative personnelle. En dehors du cadre du travail, cela signifie que l’employeur n’aura pas la possibilité de vous empêcher de réaliser ce projet de formation, mais que vous devrez être formé en dehors du temps professionnel.

Pour connaitre les formations courtes Interfor éligibles au CPF rendez-vous sur cette page.

CPF de transition professionnelle

Ce nouveau dispositif est mis en place dans le cadre de la réforme professionnelle et remplace le CIF (Congé Individuel de Formation, porté par le FONGECIF). Il conserve l’objectif d’une continuité de financement des formations longues de reconversion professionnelle du salarié avec congé associé. Pour le mettre en oeuvre, la formation de reconversion choisie devra être certifiante, éligible au Compte Personnel de Formation (CPF) et destinée au changement de métier ou de profession.

Votre principal interlocuteur sur ce dispositif sera le CPIR (Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales) qui remplacera les FONGECIF dès 2020. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site du gouvernement : www.travail-emploi.gouv.fr 

Deuxième option : Un projet de formation partagé entre le temps personnel et l’entreprise

Vous êtes salarié et vous souhaitez mettre en oeuvre un projet de formation court, en lien avec votre activité professionnelle. Plusieurs dispositifs de formation sont donc à votre disposition :

CPF sur le temps de travail

Dans les mêmes conditions que le CPF Hors temps de travail présenté ci-dessus, vous pouvez mobiliser votre CPF pour une formation qui concerne votre poste actuel. Avec l’accord de votre employeur, vous pourrez suivre la formation pendant votre temps de travail.

PRO-A : Reconversion ou promotion par l’alternance

Ce dispositif remplace la période de professionnalisation et permet au salarié de changer de métier, de se réorienter professionnellement ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle. Ce projet peut-être à l’initiative de votre employeur, ou de votre propre initiative.

Ce dispositif de formation est un véritable atout pour l’employeur, lui permettant d’anticiper des besoins d’évolutions en compétences dans sa structure et permet au salarié de sécuriser son parcours professionnel en lui permettant dans certains cas de bénéficier d’une mutation au sein de son entreprise. Ces dans ce contexte que le projet doit être défini par les deux acteurs et faire l’objet d’un avenant au contrat de travail. Pour plus d’infos détaillées sur ce dispositif vous pouvait vous rendre sur le site du Service public.

Troisième option : un projet de formation porté par l’entreprise

Vous êtes un employeur, un responsable RH, un chef d’entreprise et vous souhaitez faire évoluer les compétences de vos équipes et de vos salariés ? Le dispositif de formation à votre disposition est le Plan de Développement des Compétences. 

Ce dispositif remplace donc le plan de formation depuis le 1er janvier 2019 et permet aux salariés d’une entreprise de suivre des actions de formation à l’initiative de l’employeur.

La mise en place de ce Plan de Développement des Compétences relève de la décision pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel, sans contrainte d’effectifs ou de taille particulière de l’entreprise.

On distingue dans ce plan, deux types de formations :

– les actions de formations obligatoires ou nécessaires

– les autres actions de formations

Pour aller plus loin :

Découvrez sur notre page « Financer sa formation » les modalités et dispositifs correspondants à votre profil actuel (salarié, chef d’entreprise, demandeur d’emploi, étudiant…) des solutions existes pour financer votre projet de formation professionnelle !

Partager

Nos articles les plus populaires

Accès rapide
Abonnez-vous à la newsletter

Interfor, spécialiste de l’alternance à Amiens vous propose sa nouvelle formation dans un secteur d’activité dynamique et recherché : le

Je verse ma taxe à Interfor La campagne de collecte de la taxe d’apprentissage pour l’année 2024 a été lancée

27/05/2024

Depuis le 2 mai 2024, une participation obligatoire de 100€ pour le financement des formations éligibles au CPF a été

Portes Ouvertes Mercredi 15 mai | Amiens