Prochain évènement : Portes Ouvertes – Samedi 15 juin | Amiens

Bien accompagner son alternant après un mauvais départ

Accueillir un nouvel élément en alternance au sein de son équipe n’est pas toujours évident à gérer. En tant que tuteur, vous souhaitez que tout se passe dans les meilleures conditions dès l’intégration, sans la moindre fausse note. Pourtant, la réalité peut vite s’avérer différente. C’est d’ailleurs peut-être votre cas actuellement…

Interfor vous donne 4 conseils pour bien accompagner votre alternant, malgré un mauvais départ à vos côtés.

 

Conseil n°1 : identifiez la source du problème en communiquant avec votre alternant

Le manque de communication est souvent la cause d’un dysfonctionnement en entreprise. Cela entraîne des incompréhensions et des sentiments de non-dits, provoquant un malaise chez chacun des collaborateurs.

La discussion est donc impérative pour éviter tous ces soucis. Elle permet de (re)partir sur de bonnes bases et de mettre à plat les éventuels malentendus. Gardez à l’esprit qu’un alternant peut avoir peur de montrer ses faiblesses et ne pas se sentir à la hauteur. Assurez-vous que chaque consigne soit bien comprise et faites des points régulièrement.

Conseil n°2 : rapprochez-vous du centre de formation de votre alternant

Sans un regard extérieur à l’entreprise, le quotidien professionnel rend les situations plus complexes à analyser. Mais les solutions sont parfois évidentes et simples à mettre en place…

Si vous constatez des difficultés avec votre alternant, prenez rapidement contact avec son conseiller en formation. C’est un interlocuteur privilégié, qui assure un rôle de médiateur. Il est là pour détecter la source d’un problème et trouver une issue positive au plus vite. Le principal est de ne surtout pas laisser les choses s’aggraver.

Conseil n°3 : donnez rapidement des objectifs à votre alternant

La période d’essai est un moment clé pour tester votre nouvelle recrue. Durant celle-ci, vous pouvez vous faire une idée assez claire de son sérieux et de sa motivation. Malgré tout, cela ne suffit pas pour évaluer ses capacités et ses compétences à mener à bien des missions.

C’est la raison pour laquelle vous devez lui fixer des objectifs à atteindre dès sa période d’essai. Vous saurez ainsi s’il est capable de faire preuve d’organisation et s’il correspond à vos attentes. Quoi qu’il en soit, maintenez le contact avec votre alternant et aidez-le à avancer.

Conseil n°4 : intéressez-vous au parcours pédagogique de votre alternant

La mise en pratique est un véritable atout de l’alternance. Elle rend le candidat plus autonome, sans oublier ses autres avantages, tout aussi importants. Néanmoins, la théorie n’est pas à négliger car c’est elle qui donne les bases.

En tant que tuteur, il est essentiel de vous renseigner sur le parcours de votre alternant en centre de formation. Par exemple, demandez-lui ses résultats aux évaluations, ou encore son avancement dans le programme. Ces points permettront d’identifier des axes d’amélioration et d’adapter ses missions, sans créer de frustration par manque de connaissances.

À lire également :

Partager

Nos articles les plus populaires

Accès rapide
Abonnez-vous à la newsletter

Interfor, spécialiste de l’alternance à Amiens vous propose sa nouvelle formation dans un secteur d’activité dynamique et recherché : le

Je verse ma taxe à Interfor La campagne de collecte de la taxe d’apprentissage pour l’année 2024 a été lancée

27/05/2024

Depuis le 2 mai 2024, une participation obligatoire de 100€ pour le financement des formations éligibles au CPF a été

Portes Ouvertes Mercredi 15 mai | Amiens